Votre navigateur internet n'est pas compatible.
La Locale
 

Black Mir Selekta : Sharon Jones

par manu Le: 12/10/17
La soul music sauve de tout. Sharon Jones aurait pu passer toute sa vie comme matonne ou vigile de convois de fonds si elle n'avait pas été habitée depuis toujours par la musique de l'âme, apprise dans les églises du Sud où elle était née et avait poussé, comme son idole de toujours, le godfather James Brown. Un culte qui la rapprochait de son copain Charles Bradley, à qui nous rendions hommage la semaine dernière, et qu'elle avait précédé de quelques mois là où les fardeaux ne pèsent plus.

C'est elle qui avait déjà montré la voie du revivalisme soul en devenant l'égérie du label Daptone et la taulière du groupe maison The Dapkings, lesquels assuraient aussi l'orchestre pour Bradley, Lee Fields l'autre phénix du label, ou encore Amy Winehouse sur son succès mondial Back To Black qui cartonna injustement en profitant de la brèche ouverte par celle qui, selon ses propres dires, était sans doute "trop petite, trop grosse, trop noire et trop vieille" pour devenir une vraie star.

Si ses disques sont parfois trop lisses, si elle en fait parfois des caisses inutiles en studio, c'est en live que s'épanouissaient sa puissance et son magnétisme, son énergie de survivante, l'évidence qu'elle était faite pour chanter des peines et des joies multiséculaires. Il y a malgré tout des instants de pure magie dans les nombreux albums qu'elle livra sur le tard, les premiers notamment, où l'urgence de vivre enfin ses rêves de gamine sudiste perce encore sous le vernis poli d'orchestrations souvent trop calquées sur un âge d'or lointain.

Comme pour Bradley, c'est par les samples et les reprises qu'on part cette semaine à la rencontre de cette diva au destin d'exception, emportée trop tôt par une saloperie de crabe qui refusait de la lâcher malgré l'ardeur qu'elle mettait à l'affronter, remontant sur scène jusqu'au bout parce que c'était là sa vraie place.

Par là : www.blackmir.blogspot.com


Dernières News
Blocage du collège d'Aspet.
Extractivisme...
Emission 9.Une petite histoire
30 minutes en Palestine
Ciné9! avant vacances!
Quelques sons! Pas de canons...
Vente aux enchères ...
Anarres 25° expédition!
Appel à rassemblement!
Antidotes
Salat Aleekum!
La fille à la fenêtre ép. 16: "Cette amie pensait à moi comme je pensais à elle."
La fille à la fenêtre ép. 15: "Nous étions toutes les deux comme envoûtées".
L'heure du thé. épisode 8.on se refait du bien
L'accouchement est politique
Ratures et Litteratures - émission II
Avoir ou pas des enfants, sortir des injonctions
HandiTour09 2018
"L'île aux chiens"
On vous parle de Pulccinella là!
Des podcasts!
les normes tuent
Il n'y a pas de lutte à problème unique, car il n'y a pas de vie à problème unique
De l'agenda pour ce 17 mai
Tapage et Ratrappage!
missions
Antidotes
Anarrs
Mister Fox Radio Show
Black Mirror
Muzik La LOUCHE ! (Tous les Mercredis 20H/22H)
Biker Street
Le sale Air de la Peur
PUNK ta Locale
Le Rap Est Mort ?
What's up ?
Les Petites Zoreilles
La fille la fentre
Hybrid Station (1er Mercredi du Mois 22H/00H)
Opium du Peuple
H1000
Micro Sillons
Mus'l Vibes
Vivre en Comminges
Ta voisine est fministe (2e vendredi du mois, 18h -20 h)
L'Egregore




Le Magazine d'Infos Libertaires
Irazion Vibes
Radio de la Mduse
Les Contes du Barbu
Rencontre
Cultures Bantoues
 
Partenaires
CSOA Le Palmier
MJC d'Oust
Move en Salat
Vivre en Comminges
Comminges is NOT DEAD
Festival Terre de Couleurs Daumazan sur Arize
Scne de Musique Actuelles Art'Cade
Thtrales en Couserans
Cin9
Sons en luttes
Association Micro Sillons
Radio Transparence
Radio Saint-Afrique
cole de la Radio SUDformadia
Le site des Bios d'Arige
Association Dpartementale des FRANCAS de l'Arige
Ren Naba
Muse de l'Europe et de l'Afrique
FRANCMP (Fdration des Radios Associatives Non Commerciales Midi-Pyrnes)
CNRA (Confdration Nationales des Radio Associatives)
AMARC (Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires)
FSER (Fonds de Soutien l'Expression Radiophonique)